"Un axe libéral fort" pour Alexander De Croo

“Moins de charge sur le travail, moins d’assistance plus de simplification” et “un axe libéral fort”…

Alexandre De Croo libéral flamand et ministre des Pensions, s’exprime en ces mots pour résumer les volontés de son Parti lors de l’émission “l’indiscret” de la télévision flamande.

Pour le ministre, la priorité est l’emploi. Pour croître l’économie, il faudrait créer des emplois, et pour ce faire, il faudrait affronter le coût de l’emploi qui reste supérieur en Belgique que dans les pays de proximité. Il faudrait rendre le travail plus attractif, telles sont les cibles du Parti libéral.

Alexander De Croo aborde par ailleurs, la proposition du PS sur l’impôt sur le capital, stipulant que ce n’est pas avec une telle mesure que l’emploi va se créer.

En ce qui concerne la réforme des allocations d’attente pour les jeunes chômeurs, le ministre des Pensions souhaite aller plus loin et pour cela il s’appuie sur le modèle Suédois où la solidarité marche dans les deux sens…

Concernant l’éventuelle baisse du pouvoir d’achat des pensionnés, ce que dénonce la FGTB, le ministre s’offusque en précisant qu’au contraire le montant des pensions avait augmenté chaque année durant les dix dernières années, et pour cause les pensionnés actuels ont eu une carrière plus longue.

Par contre, le ministre souligne qu’il n’est pas normal qu’un travailleur âgé coûte plus cher qu’un jeune en entreprise. Il voudrait baisser le coût et rendre le travail plus flexible pour les plus âgés, ce qui permettrait par ailleurs, aux jeunes de décrocher plus rapidement un emploi.

“Un axe libéral fort” Alexander De Croo, prétend que dans un gouvernement le plus important c’est l’équipe, avec un “axe libéral fort”…et pour le gouvernement Elio Di Rupo II : à voir après le 26 mai prochain…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here