Belgique : Un nouveau traitement pourrait soigner 90 % des malades atteints de l’Hépatite C
Belgique : Un nouveau traitement pourrait soigner 90 % des malades atteints de l’Hépatite C

Lors d’un congrès à Londres, des médecins spécialistes du foie ont présenté cette nouvelle combinaison de médicaments très prometteuse dans le traitement des patients atteints de l’Hépatite C.

Peg-interféron et ribavirine est le traitement administré actuellement, il est suivi pour plusieurs mois et provoque des effets secondaires. Pour plus d’efficacité, les médecins ont associé des antiviraux et le résultat est spectaculaire puisque 90 % des patients sont soignés avec le  moins d’effets secondaires. Pour les hépatologues, c’est une vraie révolution !

Pour Jean-François Delfraissy, directeur de l’Agence française de recherche contre les hépatites, l’hépatite C ne serait plus une maladie chronique à compter de la moitié de 2014.
Seul bémol, le coût…Un malade traité actuellement représente quelques centaines d’euros, ce tout nouveau traitement révolutionnaire coûtera plus de 60000 euros pour trois mois de traitement.

Ainsi, en Belgique pour traiter les 70 000 malades recensés, le coût serait pharaonique…Une décision politique en matière de santé publique devra donc être certainement engagée…

L’hépatite C tue environ 300 personnes par an en Belgique.

C’est une maladie du foie causée par le virus VHC.

Cirrhose ou cancer du foie sont les causes fréquentes de ce virus, sournois également, car un grand nombre de personnes est porteur sans le savoir du virus. L’hépatite se transmet par le sang, et très rarement par les rapports sexuels non protégés ou le lien mère-enfant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.