Cancer du col de l'utérus : nouvelle thérapie l’Immunothérapie
Cancer du col de l'utérus : nouvelle thérapie l’Immunothérapie

C’est avec cette nouvelle technique appelée l’immunothérapie, qu’une femme atteinte d’un cancer du col de l’utérus a été guérie, c’est une première pour ce diagnostic.
En février 2012, cette femme âgée de 34 ans, apprenait qu’elle souffrait d’un cancer du col de l’utérus, selon des informations de l’AFP.

La maladie se propage et lors d’une consultation, son médecin lui parle de l’immunothérapie…
Les médecins commencent donc à prélever autour de la tumeur des cellules que sont les lymphocytes T qui jouent un rôle essentiel sur le virus souvent responsable de la maladie : le VPH dit papillome humain, une maladie sexuellement transmissible qui le plus souvent reste inoffensive, mais s’avère donc parfois dangereuse…

La patiente a subi des séances de chimiothérapie à forte dose, puis elle a reçue ses propres cellules T qui ont été elles mêmes développées par un agent spécifique appelé Aldesleukin, ce qui permet de voir diminuer fortement le nombre de tumeurs et dans le cas de cette patiente au bout de quatre mois, la disparition totale des tumeurs…

530.000 femmes sont touchées chaque année par cette maladie. 270.000 décès par an sont enregistrés, selon l’OMS, la plupart des décès interviennent dans les pays en voie de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here