Choix du nom de famille pour l’enfant
Choix du nom de famille pour l’enfant

Annemie Turtelboom, ministre de la Justice, instaure par un projet de loi, le choix du nom de famille de l’enfant par soit celui du père, celui de la mère, où les deux noms dans l’ordre souhaité. Toutefois en cas de désaccord, c’est le nom du père qui reste le privilégié.

Ce projet de loi vient d’être adopté, non sans remous, mercredi en Commission de la Chambre par 9 voix à 7, une seule abstention est comptée.

Le texte sera mis, ce jour Jeudi, à l’ordre du jour de la séance plénière, il y aura sans doute encore de nombreuses discussions.

En fait, c’est l’amendement du retour à la version originale du texte qui a été approuvé (8 voix contre 7), et si le chef de groupe CD&V Raf Terwingen avait voté, le texte aurait sans doute été rejeté. Accompagné du chef de la N-VA, ils ont bien tenté de faire revoter le texte, sans succès.

Les verts quant à eux, qui n’ont encore pas pris leur décision sur l’ensemble du texte, voteront sans doute contre, ce jour (Ecolo-Groen).

Les écologistes pensent notamment à l’insécurité judiciaire du texte de la version initiale, mais ils estiment surtout que dans cette version, l’inégalité entre l’homme et la femme est encore trop flagrante. Ils attendent donc, l’amendement qui sera déposé pour leur décision pour la séance plénière…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here