La révision de la constitution (article 195) n’est pas programmée au grand regret de la N-VA
La révision de la constitution (article 195) n’est pas programmée au grand regret de la N-VA

L’article 195 de la constitution devait être révisé lors de la prochaine législature, or, la N-VA a réagi voyant que ce n’était pas le cas, et pour Ben Weyts, les forces traditionnelles bloquent le changement, selon des informations diffusées par Belga. Il a rajouté qu’il était heureusement possible de contourner la constitution avec des lois spéciales.

Cependant, le comité ministériel s’était bien mis d’accord pour un projet de déclaration de révision de la constitution, et cet article 195 s’intéresse justement à une procédure de révision de la constitution, mais il n’apparaît pas dans cette déclaration… Le vice-premier ministre, Didier Reynders, quant à lui, se défend prétextant que la priorité reste au socio-économique. Les autres partis dont la N-VA, le CD&V et autres partis Flamands, déplorent cette décision.

Concernant la réforme institutionnelle, le parti nationaliste ne renonce pas pour autant à son programme. Le recours aux lois spéciales assurera dans une optique confédérale, les nouveaux transferts de compétences, annonce-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here