Cancer du sein
Cancer du sein

De nombreux experts internationaux, ont participé à Liège samedi à un congrès de gynécologie.

Si parmi les nombreux chercheurs présents, dont Philippe Autier de Lyon, ont reconnu avoir soutenu au départ le dépistage systématique par mammographie, aujourd’hui leur vision est totalement différente.

De plus en plus de médecins spécialistes du cancer estiment même que ce dépistage ne sert à rien et pourrait même nuire à certaines femmes en soin pour des cancers non dangereux.

Selon les travaux menés depuis plus de dix ans, les médecins considèrent aujourd’hui que le dépistage pousse à un “sur-diagnostic”, ce à quoi il aimeraient remédier aujourd’hui…

Pour Philippe Autier, l’impact du dépistage sur la mortalité du cancer du sein, n’a pas été réellement observé.Les Pays-Bas l’avait depuis longtemps intégré, la Belgique plus tard l’a adopté aussi d’une moindre façon comparé aux Pays-Bas, or, on constate au final que la mortalité du cancer du sein diminue de la même façon dans ces deux pays.

Le chercheur, précise que selon la politique de santé à laquelle les médecins sont confrontés, se rendent compte finalement, que ce dépistage n’est pas si efficace que cela…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.