Les syndicats envisagent d’autres actions pour AGC Roux
Les syndicats envisagent d’autres actions pour AGC Roux

Pour ce qui concerne les négociations en cours chez AGC Roux, la direction annonce aux syndicats qu’elle mettait fin au plan Renault.

Annonce très mal perçue par les syndicats qui eux possédaient une nouvelle proposition de relance selon le rapport Syndex, la solution prévoyait la sauvegarde de 60 emplois sur 180.
La direction de l’entreprise ne laisse donc aucune chance à cette option, et pour cette raison, les syndicats ont l’intention d’aller devant les tribunaux pour protester contre le terme des négociations.

Concurrence chinoise oblige, l’entreprise AGC Roux ne peut plus faire face, l’entreprise devait fermer le 10 février dernier…

Les travailleurs pour protester ont bloqué à l’aide d’engins de chantiers et de palettes le grand giratoire situé à la sortie de l’autoroute A54 entre Courcelles et gosselies.
Carolo Briscolini (FGTB) ce mercredi, au cours d’une conférence de presse prétend que la décision d’AGC constitue une première et qu’il faut penser désormais à négocier le volet social.

Plusieurs questions posées par les syndicats sont restées sans réponse, ils n’excluent pas un recours après cette rupture.

AGC dispose d’un délai de trente jours renouvelable avant d’entamer les licenciements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.