Maisons de repos : gaspillage de médicaments (Inami)
Maisons de repos : gaspillage de médicaments (Inami)

Mercredi “Le soir” révèle que pour réduire le gaspillage et ainsi permettre d’économiser une vingtaine de millions d’euros par an, l’institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami) envisage une réforme du système de délivrance des médicaments dans les maisons de repos.

Le budget annuel des médicaments prescrits dans ces établissements, représente 130 millions d’euros et de nombreux médicaments finissent périmés au fond des pharmacies.
Pour cette raison, une expérience pilote va être lancée au sein de nombreuses maisons de repos, pour tester la prescription médicale individualisée.

Par ailleurs, l’Inami a débuté une campagne de sensibilisation des médecins sur ce problème de prescription excessive.

Selon le centre fédéral d’expertise des soins de santé le KCE, la moyenne de pilules que prend un résident Belge dans une maison de repos est de 8 par jour.

La fédération belge des maisons de repos salue les propositions de l’Inami; qui envisage par ailleurs et également de réduire le volume des spécialités pharmaceutiques remboursables et préconise une réforme de la tarification.

Le nombre de jours de traitement serait favorisé par rapport au conditionnement imposé par l’industrie pharmaceutique qui prime actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.