Les femmes à des postes de responsabilités encourent un plus grand risque de dépression
Les femmes à des postes de responsabilités encourent un plus grand risque de dépression

Selon une récente étude effectuée par des chercheurs de l’Université du Texas, il a été constaté que les femmes qui occupent des postes de responsabilités présentent plus de risque de dépression.

Cette étude, qui a été publiée dans le Journal of Health and Social Behavior, s’est appuyée sur le cas de 1500 femmes et 1300 hommes de l’Etat du Wisconsin, tous âgés d’une quarantaine d’années. Les femmes, qui occupent des postes de responsabilités où des décisions d’envergure doivent être prises, souffrent de plus de pression et de stress, contrairement aux hommes. Elles présentent plus de symptômes de dépression que celles n’ayant pas de postes de responsabilités, selon les conclusions de l’auteure de la recherche, la Pr Tetyana Pudrovska.

Selon cette dernière, la cause pourrait revenir au fait que ces femmes là restent mal jugées lorsqu’elles doivent imposer leur autorité contrairement aux hommes qui n’ont pas à faire face à ce genre de situation. Pour l’auteure de cette recherche, ce comportement soulève plusieurs interrogations, car ces femmes là devraient normalement jouir d’une grande aisance lors des prises de décision. Elles ont un important niveau intellectuel, une bonne situation financière vu leur salaire et pour décrocher un poste de responsabilité, elles répondent aux critères d’une bonne santé psychologique. Selon des informations de l’AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.