Yingluck Shinawatra, première ministre Thaïlandaise est destituée par la justice
Yingluck Shinawatra, première ministre Thaïlandaise est destituée par la justice

La première ministre Yingluck Shinawatra, vient d’être démise de ses fonctions, par la cour constitutionnelle, ce mercredi 7 mai.

Elle a été reconnue coupable d’abus de pouvoir, la majorité des membres de son gouvernement ont également été renvoyés.

Le pays venait à peine de sortir d’une crise politique. Cette affaire risque de le faire replonger dans les conflits, et de plus, actuellement, sans parlement, la nomination d’un nouveau premier ministre s’avère difficile. Des élections législatives sont prévues pour le 20 juillet prochain.

Yingluck Shinawatra est accusée d’abus de pouvoir dans le renvoi du chef du Conseil national de sécurité en 2011, Thawil Pliensri. Pour la ministre, et pour sa défense, celle-ci affirme que la décision a été prise d’un commun accord et en conseil des ministres.
L’homme préalablement renvoyé a, depuis, été réintégré dans ses fonctions sur ordre du tribunal administratif.

Parmi les partisans du clan Shinawatra, les “chemises rouges” qui eux, accusent la justice de soutenir des détracteurs.

La ministre est également accusée par la commission anti-corruption, dans un programme controversé et qui concerne l’aide aux riziculteurs …

Des manifestations sont d’ores et déjà prévues, la crise va sûrement revenir pointer le bout de son nez en Thaïlande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here