Cancer du sein un nouveau traitement pour repousser la progression de la tumeur
Cancer du sein un nouveau traitement pour repousser la progression de la tumeur

Un nouveau traitement qui retarde la progression d’un cancer du sein au stade avancé vient d’être mis au point par un Laboratoire Américain. Le premier essai clinique est encourageant.

Il s’agit d’un nouvel agent que l’on combine avec un autre anti-cancéreux déjà utilisé : c’est le palbociclib.

Le Femara, repousse la progression d’une tumeur selon une durée de vingt mois en moyenne. Combiné avec le pabbociclib, le femara, et selon les patients qui ont été testés, la progression de la tumeur est repoussée à partir de 10 mois, ainsi, le potentiel du nouvel agent est démontré.

Oestrogènes et progestérones favorisent en plus la vitesse de progression du cancer du sein chez la femme, ainsi ce nouveau traitement pourrait cibler certaines protéines de l’organisme les CDK 4 et 6, ce qui pourrait aider plus de 80 % des femmes atteintes par la maladie.

Le gain de survie a été de 4,2 mois en moyenne à 37,5 mois chez les patients traités avec le palbociblib…

Même s’il est encore trop tôt pour se prononcer de manière définitive, ceci est un espoir pour le cancer du sein…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here