Les économies sur les maladies chroniques sont démenties par la ministre de la santé Laurette Onkelinx
Les économies sur les maladies chroniques sont démenties par la ministre de la santé Laurette Onkelinx

En ce qui concerne la suppression du remboursement de certains traitements hospitaliers de malades chroniques, Laurette Onkelinx, Ministre de la Santé, dénonce les mensonges diffusés dans la presse.
La ministre affirme que l’assurance obligatoire continuera bien à prendre en charge les maladies chroniques.

La ministre explique que certains forfaits de soins en matière d’hospitalisation de jour ont été intégrés dans le financement général des hôpitaux. Le but étant de mettre fin aux disparités importantes et non justifiées constatées jusqu’à présent.

Selon la task force, ce transfert pouvait permettre une économie de 10 millions d’euros.

La Ministre souligne aussi :

« Il s’agit d’une décision portée par l’ensemble des acteurs concernés, qui ne touche absolument pas au remboursement, par l’assurance maladie, des soins prodigués aux patients » et elle rajoute :

« Cette modification concerne le mode de facturation de toutes les prestations réalisées en hôpital de jour. Et elle n’a pas d’influence sur la prise en charge par l’assurance obligatoire »

Les assurances hospitalisation ne prennent plus en charge les tickets modérateurs et éventuels suppléments, conséquence de la non reconnaissance d’une prestation en hôpital de jour et donc de la modification de facturation. Les acteurs de terrain ont été alertés de cet effet, et vont donc apporter les modifications nécessaires, afin que ces prestations puissent de nouveau être prises en charge.

« qui a intérêt ces derniers temps à colporter des informations inexactes et mensongères qui inquiètent inutilement les patients et remettent en cause notre politique de santé »
conclu enfin, Madame la Ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.