Parce qu’il parle français, un homme est verbalisé !
Parce qu’il parle français, un homme est verbalisé !

C’est un habitant de Haren qui raconte ses mésaventures.

Le 18 février dernier, François Engin, fait l’objet d’un contrôle routier de la part d’une patrouille de la zone de police Vilvoorde-Machelen.

Il est interpellé en Néerlandais, et Mr Engin précise qu’il ne comprend pas la langue.
“Je lui ai dit que je ne comprenais pas et il m’a répondu : Hier, Diegem. Ce à quoi j’ai répliqué : Non, ici on est à Bruxelles »…

Les quatre policiers présents ont ensuite contrôlé de toutes parts le véhicule, plaque, pneus, boîte de secours etc…

Les policiers ont continué de s’exprimer en Néerlandais, prétextant à chaque fois qu’ils étaient à “Diegem”, et Monsieur Engin, un homme de 67 ans, déplore avoir été traité comme un voyou …Les policiers ont dressé un procès-verbal de six infractions que le conducteur ne comprend toujours pas.

Le contrôle s’est déroulé à Bruxelles-Ville sur le carrefour des rues Arthur Maes et de l’Aérodrome, et le procès-verbal, quant à lui précise que le contrôle s’est effectué dans la Groenstraat à quelques mètres plus loin …ce que réfute le conducteur.

Heureusement, deux personnes présentes, une francophone, une autre néerlandaise ont accepté de témoigner en faveur du conducteur pour affirmer que le contrôle routier s’est bien déroulé sur le carrefour.

Le conducteur a décidé de porter plainte, quant à la zone de Police de Vilvoorde-Machelen, elle ne s’est pas encore exprimée…

« Je pense que ces policiers ont vraiment cru qu’ils étaient en Flandre. Cela montre qu’il ne fait pas bon d’être francophone et de se faire interpeller par des policiers flamands se croyant à Diegem ! » souligne enfin François Engin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.