Truvada : débat sur ce traitement préventif contre le SIDA
Truvada : débat sur ce traitement préventif contre le SIDA

Le Truvada, médicament qui vient d’être autorisé à la vente par les Etats-Unis, est un traitement préventif contre le Sida.

Prescrit notamment pour les personnes homosexuelles qui ne portent pas de préservatifs, le Truvada fait débat concernant la crainte de la hausse des comportements à risque…

AIDS, l’association de lutte contre le sida, rappelle que le sida touche chaque année 3 millions de malades de plus et qu’il concerne actuellement dans le monde 34 millions de malades. Si effectivement, des traitements préventifs et les recherches menées font baisser le nombre de nouvelles infections, cela ne suffit pas à éradiquer le virus.

Ce nouveau traitement préventif « le Truvada », autorisé et commercialisé par les Etats-Unis depuis 2012, pour les toxicomanes, les couples dont l’un est séropositif et les homosexuels qui n’utiliseraient pas de préservatifs, il est au centre des débats car il fait craindre une hausse de comportements à risque.

Face à l’arrêt de protections on craint plus de contaminations…
Beaucoup d’associations de lutte contre le sida craignent l’oubli et ont peur que ce médicament soit la cause de la perte de conscience des risques encourus …

En effet, si les effets secondaires pour la prise de ce médicament sont rares, la prise quotidienne est obligatoire, c’est ce qu’affirme le laboratoire californien Gilead Sciences.
Ce traitement coûte au patient entre 1 200 et 2 000 $ par mois, une dépense en général couverte par l’assurance maladie.

L’efficacité reste prouvée, ainsi il serait dommage de se priver de ce médicament…Toutefois, ce traitement demande une réelle implication de la part des malades, le débat porte donc essentiellement sur ce fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.