L’orchestre Philharmonique royal de Liège, l’une des grandes institutions culturelles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, redresse sa tète et résorbe son déficit (1 million 350 000 euros, sur un budget annuel de 10 millions 800 000 euros). Sa situation artistique et financière est améliorée après qu’elle était dégradée suite à des erreurs au niveau de la gestion mais l’orchestre contrôle actuellement mieux les dépenses afin de rétablir l’équilibre.

Le président du conseil de l’administration de l’Orchestre, Jean-Pierre Hapkens, a affirmé que la situation actuelle n’est certes pas agréable, mais elle est contrôlée. En effet, il faudra que la fédération augmente son financement pour que l’orchestre maintien la qualité des missions.

D’après le directeur général, 2012 s’est terminée avec un bénéfice positif et il prévoit un boni de 118 000 euros en 2013. C’est pour cela que l’orchestre Philharmonique se prépare à négocier son nouveau contrat-programme  avec les partenaires publics (Fédération Wallonie-Bruxelles, Ville et Province) pour la période de 2014-2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.