Thae Yong Ho: Un ex-diplomate nord-coréen élu député… au Sud
Thae Yong Ho: Un ex-diplomate nord-coréen élu député… au Sud

Evolution du Covid-19 En Belgique

confirmés
558,779
+1,875
décès
15,618
+96
guéri
35,949
Active
507,212
Last updated: 24 novembre 2020 - 2 h 26 min (+01:00)

Thae Yong Ho, un ancien ambassadeur nord-coréen qui a fait défection au Sud, a été élu député.

M. Thae est le premier transfuge du Nord choisi directement par les électeurs sud-coréens, ce qui adressera selon lui un message très fort à toute la hiérarchie nord-coréenne.

“C’est un jour historique, non seulement pour moi, mais pour l’histoire de la Corée”, a-t-il déclaré jeudi à l’AFP. Il n’a pu retenir ses larmes en entonnant l’hymne sud-coréen après avoir pris connaissance des résultats définitifs des législatives organisées la veille.

M. Thae, qui se présentait sous les couleurs du Parti pour un avenir uni (opposition conservatrice), a été élu avec 58,4% des voix dans la circonscription de Gangnam, quartier chic de Séoul qui avait été rendu mondialement célèbre par le chanteur Psy.

C’est sous le nom de Tae Ku-min qu’il s’était présenté, en reprenant ce pseudonyme qu’il s’était donné en arrivant au Sud après sa fuite de Londres pour tenter de brouiller les pistes vis-à-vis des agents nord-coréens.

Issu d’une famille de serviteurs loyaux du régime nord-coréen, M. Thae avait créé la stupeur en faisant défection en août 2016.

Il avait dit avoir perdu ses illusions sur Kim Jong Un et être passé au Sud pour épargner à ses enfants, qui ont vécu à Pyongyang et en Europe, une vie “misérable” en Corée du Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.